L’Odas (*) – Rouen

Pour fêter la fin d’année 2019, en vacances dans ma famille en Normandie, nous voilà à L’Odas, restaurant 1 étoile au Guide Michelin, situé au cœur de Rouen, à deux pas de la cathédrale. J’avais déjà eu l’occasion de goûter à la cuisine du chef Olivier Da Silva un midi mais cette fois-ci nous avons « pris notre temps » pour un dîner en 6 services. Ce fut un régal du début à la fin : un retravail des classiques, une cuisine de qualité, raffinée et recherchée avec des produits haut de gamme !

Ce restaurant ouvert depuis 2013 ne propose qu’une petite trentaine de couverts dans une salle très cosy et intimiste : des fauteuils en velours, un magnifique lustre doré mais surtout une cuisine ouverte pour un spectacle de haute volée.  Deux tables hautes se situent d’ailleurs au niveau de la cuisine, pour observer d’encore plus prêt le ballet des cuisiniers.

salle restaurant L'Odas

N. B. n°1 : je connais beaucoup de personnes qui considèrent les restaurants étoilés trop « guindés », personnellement je trouve que ces dernières années cela a bien changé : le service reste très attentionné mais le tout dans une ambiance plutôt décontractée, le port de la cravate n’est pas obligatoire, loin de là 😉

Chez L’Odas, pas de carte mais uniquement des menus : le soir, trois menus vous sont proposés : « Prendre son temps » en 4 ou 6 services ainsi qu’un menu autour d’un aliment « d’exception » en 5 services (pour nous il s’agissait du homard). Par contre, le fromage n’est pas compris dans les menus (14€ pour un plateau de fromages affinés). Et chose assez rare pour le souligner, tous les convives ne sont pas obligés de prendre le même menu dégustation.

N. B. n°2 : je ne sais pas vous, mais j’entends aussi beaucoup dire qu’il n’y a rien à manger dans les assiettes des restaurants gastronomiques. Me concernant, je ne suis jamais sortie d’un tel restaurant en ayant encore ne serait-ce qu’un petit peu faim, et j’ai pourtant un très bon appétit ! Vous ne devriez pas avoir « peur » d’aller dans ce type de restaurant car les quantités sont justement ajustées pour éviter de ne pas arriver au bout de son repas mais tout en étant tout de même rassasié. Imaginez déguster 5 plats dans des quantités dites « classiques » : vous seriez au bord de l’implosion et n’apprécierez pas les saveurs à leur juste valeur ! Les menus dégustation ont l’avantage de nous faire découvrir beaucoup plus de saveurs et d’ingrédients insolites ; après je ne vous garantie pas une petite déception si vous avez un coup de cœur pour un plat, personne n’en aurait jamais assez 😉

Nous avons décidé de prendre notre temps en 6 services. En revanche, vous ne pouvez pas choisir ce que vous allez manger : vous pouvez bien évidemment préciser vos allergies ainsi que ce que vous n’aimez pas et les chefs se débrouillent avec ce qu’ils ont. Cela a d’ailleurs été mon cas !

Et vous, vous aimez ne pas savoir ce que vous allez manger ? Personnellement, j’aime beaucoup car ça permet de garder l’effet de surprise !

Rentrons maintenant dans le vif du sujet !

Nous commençons par quelques amuse-bouches (dont une chips de polenta accompagnée de guacamole et piment), puis arrive une focaccia délicieuse accompagnée de beurre normand bien évidemment, d’huile d’olive ainsi que d’un magnifique mortier pour écraser du poivre de l’île de la Réunion. Nous avons trouvé le concept super original ! Et surtout, nous avons pu reprendre de la focaccia autant de fois que souhaité tout au long du repas (proposée parmi d’autres pains). 

Vous allez pouvoir constater dans les photos qui suivent qu’une attention toute particulière est apportée à l’art de la table avec une vaisselle artisanale et donc unique, à la fois originale et sublime. Par curiosité je me suis renseignée et le restaurant fait notamment appel à l’entreprise Serax, ce qui leur permet d’avoir accès à des articles uniques en leur genre, fabriqués artisanalement en collaboration avec des designers du monde entier.

Le menu en 6 temps est composé de 3 entrées qui ne se font pas attendre. Mais avant cela une petite mise en bouche.

Vient ensuite la première entrée : pour moi ce sera un carpaccio de langoustines et sésame. Le dressage est juste sublime ! Pour le reste de la tablée ce sera foie gras et maquereau, une association que tout le monde a adoré. Comme je vous l’avais expliqué auparavant, nous pouvons indiquer aux chefs ce que nous n’aimons pas et moi je déteste le foie gras sous toutes ses formes. Je m’excuse d’avance pour les nombreux amateurs de foie gras, ce n’est pas faute de goûter et re-goûter mais le foie gras et moi ne sommes vraiment pas amis.

carpaccio de langoustines restaurant L'Odas

La deuxième entrée n’est autre qu’un œuf parfait (il s’agit d’un œuf cuit au degré prêt – 65° en l’occurrence – ce qui lui donne une texture et un goût incomparable, un blanc moelleux et tremblant & un jaune coulant et crémeux) associé à la châtaigne. On peut le dire, parfaitement réalisé !

Enfin la troisième et dernière entrée : du crabe associé à des noix de cajou. C’était la première fois que je goûtais à cette association et je dois dire que j’ai adoré ! Je la note pour une future recette 😉 La noix de cajou torréfiée vient relever le goût du crabe et les textures s’accordent à merveille.

crabe cajou restaurant L'Odas

Vient ensuite le premier plat : coquilles Saint-Jacques, huile de truffe, panais et noisettes torréfiées. Cela a été pour moi un véritable coup de cœur ! Encore une fois, les fruits secs utilisés subliment le plat. C’était gourmand et parfaitement exécuté avec des Saint-Jacques nacrées à souhait.

Saint-Jacques restaurant L'Odas

On poursuit avec le plat de viande : pintade, topinambour, choux de Bruxelles et une sauce pour le moins originale car très vanillée (vous pouvez même voir les nombreux grains de vanille, c’est pour dire !). Une fois encore c’était délicieux et le plat coup de cœur du reste de la tablée.

Le salé se terminant, on nous propose le plateau de fromages affinés qui, il faut le dire, fait terriblement envie. Mais nous étions déjà bien repus et avons décidé de passer directement  au dessert.

Association que l’on retrouve de plus en plus dans les restaurants gastronomiques : la courge et le chocolat. Ici, nous avons une ganache ainsi qu’un crumble au chocolat, de la courge que nous pensons cuite avec de la bergamote ou du thé Earl-Grey (la bergamote est un agrume atypique, à mi-chemin entre l’orange amère et le citron, principalement cultivé dans la région de Calabre en Italie. Il a un parfum inimitable et bien identifiable : si vous n’avez jamais eu l’occasion d’en goûter, pour vous faire une idée, le thé Earl Grey est un thé aromatisé à la bergamote), une glace au praliné de folie, le tout surmonté d’une tuile à la courge. Je vous laisse admirer le dessert 😉 !

dessert courge chocolat restaurant L'Odas

Enfin, le repas s’achève par de petites mignardises qui viennent clore ce beau moment (pourtant pas adepte du poivre, j’ai adoré la guimauve au chocolat et poivre (non présente sur la photo), piquante mais juste comme il faut).

mignardises restaurant L'Odas

En bref :

Une superbe adresse, nous nous sommes régalés du début à la fin, c’était un sans faute ! Une salle joliment aménagée, une cuisine raffinée et recherchée, des produits haut de gamme et un service attentionné sans être guindé. Vous pouvez y allez sans crainte, L’Odas mérite largement son étoile ! Pour les amateurs de brunch, sachez que L’Odas propose également un brunch le dimanche.

Menus : à noter que le restaurant ne propose pas de carte

-un menu à 36€ uniquement servi le midi et cela même le samedi (entrée + plat + dessert)

-tous les autres menus sont proposés au déjeuner comme au dîner :

  • 4 services59€
  • 6 services79€
  • autour d’un produit d’exception en 5 services – 130€

Seul petit bémol : la salle est certes très cosy et intimiste mais certains pourraient la trouver un peu petite et si vos voisins ne sont pas des plus discrets cela pourrait devenir dérangeant.  A noter aussi que lorsque de nouveaux clients entrent dans le restaurant, ils se retrouvent directement proches de certaines tables.

Informations utiles :

L’Odas

4 Passage Maurice Lenfant

76000 Rouen

Fermé le dimanche soir et le lundi

Téléphone : 02 35 73 83 24

https://lodas.fr

Partager...


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *